jeudi 29 juillet 2021

N'import-e quoi

 

La version précédente de cette "trott'" électrique se nommait Viper, j'en ai peut-être la langue mais on ne peut pas dire qu'elle a gagné au change avec ce nom qui a littéralement traîné trop longtemps au fond du slip d'un communicant.

lundi 26 juillet 2021

Sent-bon-la-sueur

Parfois je m'aménage des (courts, très courts) moments studieux lors des vacances. C'est le cas avec ce projet de porteur qui dégage un esprit que je qualifierai volontiers (et c'est positif) d'agricole. Il exsude un je ne sais quoi de labeur effectué dans la boue. C'est peut-être parce qu'il s'agit à la base d'un cadre de vétété profondément modifié. Pour filer la métaphore paysanne, je vais m'y atteler tranquillement, le proprio ne fixe pas d'impératif pour récupérer son futur vélo de labeur. Je le comprends, qui est si pressé de se (re-)mettre au taf ?

 

Pour celles et ceux que ça intéresse, il sera en 26" à l'arrière avec freinage à patins et 20" pouces et frein à disque de 160 mm à l'avant. La vie est un long compromis.

samedi 24 juillet 2021

Filer droit

Je ne résiste pas au plaisir de poster quelques photos de plus de ma virée le long de ce petit fleuve boueux dont les paysages et les ambiances m'évoquent des bribes mal digérées de blues poisseux.

 

 

 

 

 


vendredi 23 juillet 2021

D'un pont à l'autre

J'avais commencé à légender les photos de ma récente péripétie à vélo, mais je me dis que c'est bien aussi quand je la ferme. Donc, pour résumer il y a une petite boucle bien canon et très facile à faire de chaque côté de la Charente avec pour extrémités le pont suspendu de Tonnay-Charente et le pont transbordeur du Martrou.



vendredi 16 juillet 2021

Prendre de la hauteur

 

Certain-e-s diront probablement qu'avec les vacances ça plane pour moi. Je me contente d'affirmer que ça me permet de me mettre au vert et de prendre un peu de hauteur.

lundi 12 juillet 2021

L'arbre-mangeur

 

C'est sur l'île de Vashon dans l'état de Washington aux Etats-Unis qu'un arbre a avalé ce vélo. La photo que je viens de voler n'est pas très explicite mais cette bicyclette qui fut rouge est juchée assez haut. J'ai lu 12 pieds, soit plus de trois mètres, bien que sur certaines photos il me semblait plutôt culminer autour des deux mètres.

Ce genre d'imprécision n'est rien comparé aux très nombreuses explications plus où moins alambiquées quand à l'histoire de ce vélo. Une des plus courantes relate que son propriétaire l'a posée contre l'arbre en 1914, parce qu'il était appelé à combattre en Europe. Il ne reviendra jamais et ses parents n'ont jamais osé toucher au vélo. La "Nature" aurait fait le reste. Bon, c'est le genre de fable assez vite démontée quand on sait que les USA ne sont entrés en guerre qu'en 1917... Sans compter que ça m'a tout l'air d'un vélo d'enfant.

La vérité est plus triviale. Parce qu'il n'aimait guère ce vélo rustique aux pneus pleins qui lui avait été offert par solidarité suite à l'incendie de la maison familiale, Don Puz l'avait tout simplement quasi abandonné, probablement en 1954. C'est moins romantique comme explication mais cela n'enlève rien au talent digestif  de l'arbre.

Il semble que le vélo ne se présente désormais plus comme sur la photo que j'ai choisie. Régulièrement des pièces sont chapardées, tandis que des "fans" tentent de le restaurer et de conserver son aspect originel.

Je m'arrête ici dans ma lamentable traduction/paraphrase d'articles anglophones et je vous laisse démêler l'écheveau entre légende et réalité.

vendredi 9 juillet 2021

Carrément

Je dois être une sorte de nanti puisqu'à l'évocation du mois de vacances que je vais m'octroyer, je me suis vu répondre : "Hé ben carrément !?".

Je vais pas commenter, je risque d'exploser.

Par contre c'est la bonne occasion pour vous informer que l'atelier sera carrément fermé du mercredi 14 juillet au mardi 17 août. 

 


mardi 6 juillet 2021

Je vous donne le bâton

Vous ne le savez que trop bien, j'aime bien me moquer de vos vaines tentatives de réparations. Heureusement pour vous, je ne suis pas avare de ratages en tous genres, le plus souvent en fin de journée. C'était le cas il y a quelques minutes et je vous tends donc le bâton pour me faire rosser. Je vous rassure cela a prestement été corrigé. 
 
Enjoy.

samedi 3 juillet 2021

SOS Méditerranée

Nouvelle rencontre-discussion à l'initiative de Les Nuits Bleues, ce mardi 6 juillet au "21," avec une sauveteuse de SOS Méditerranée ! C'est à partir de 18h30 !

mercredi 30 juin 2021

Lucky Luke se recycle

Je recommande vivement la lecture de Lucky Luke se recycle. Comme sous-entendu dans le titre, le garçon vacher solitaire abandonne (enfin) son canasson pour pédaler. Contraint et forcé, le voilà engagé dans un contre-la-montre qui s'achèvera in extremis à San Francisco. S'il abandonne rapidement ses éperons, il reste une fine gâchette et il y a notamment une scène de tir impliquant le cintre de son vélo qui est d'anthologie.
 
C'est un "hommage" très parodique au personnage de Morris. Les tintinophiles feraient une crise cardiaque si leur héros subissait le quart du dixième des outrages infligés au cow-boy...
 
Il y a différents registres de lectures qui plairont aussi bien aux plus jeunes qu'aux vieilles croûtes blasées. Je tiens à dire qu'il n' y a pas besoin d'être fan de la série originelle pour apprécier cette version hautement trafiquée.
 
Lucky Luke se recycle, Mawil, traduit de l'allemand par Paul Derouet, Dargaud, 2021,

samedi 26 juin 2021

Accord majeur

 

Le Tour de France et une bouteille de Roues-Livres. L'un ne va pas sans l'autre (et ils se marient d'autant mieux si vous avez une chaise de camping pour soutenir votre séant).

samedi 19 juin 2021

Rencontre avec La Topette

Je relaie ici l'invitation des mes camarades de Les Nuits Bleues qui ont convié l'équipe du journal La Topette. Comme je suis fainéant je me contente d'un copier-coller :

En quatre numéros, La Topette a soufflé un réel vent de fraîcheur dans le petit monde de la presse en Anjou. Ce trimestriel aborde avec tact et justesse nombre de questions de société jusque-là trop peu abordées : scandale du transport scolaire des enfants handicapé·es, précariat du programme Service Civique, etc. Les rédacteurs et rédactrices ont aussi su mettre en perspective tout un tas de questions dans le domaine de la ruralité : de la sous-traitance en cascade pour tirer de la fibre optique aux quatre coins du département en passant par la disparition des stades de football en ces temps de pandémie. Articulant même parfois divers angles : territoire et écologie pour faire la sinistre liste des sites Seveso classés « seuil haut », économique et intérêt général en interrogeant la place de l’aéroport Angers-Marcé, etc. Pour ne rien gâcher le journal est joliment illustré !

Bref on s’arrête là dans cette liste à la Prévert. Juste un constat : La Topette tire profit de sa totale indépendance à la publicité et aux pouvoirs locaux pour donner libre voix « au quotidien de ceux qui n’ont que trop rarement voix au chapitre et qui subissent les décisions venues d’en haut ».

À la librairie, ce ton « indiscipliné et populaire » nous plaît assez bien, raison pour laquelle on vous invite à venir échanger avec celles et ceux qui font La Topette, ce 24 juin à 18h30.

vendredi 18 juin 2021

Salon (de jardin) Salon (de jardin)

Petit rappel car le moment tant attendu approche ! Espérons que la pluie ne soit pas trop présente car le salon a lieu en plein air...
 

dimanche 13 juin 2021

Chez tonton

Hop, un résumé de la sortie vélo du jour où les mètres avalés étaient moins nombreux que les calories et les pics de puissance à peine plus élevés que la température. Comme c'était pas bien agité (bien que fort plaisant), je suppose que des natures mortes feront l'affaire.

 Le tonton est plus sympa que le roi
 
Faire souche

 The asphalt jungle
 
Nature morte agonisante

mardi 8 juin 2021

Gravier dans la chaussure

Parfois l'illustration d'un article de presse est en décalage complet avec le contenu de l'article. C'est le cas ci-dessus quand pour illustrer une pratique qui se développe autour d'un "nouveau" type de vélo on utilise de bons vieux vététés.
 
Pour comprendre l'ampleur de la bévue que cela représente aux yeux des amateurs éclairé-e-s et des spécialistes je n'ai rien trouvé de mieux que vous concocter quelques créations de mon cru.
 

Avant de clore ce billet, je tiens à signaler que les noms de ces salons sont disponibles. Le ridicule est toujours libre de droits.

lundi 7 juin 2021

vendredi 4 juin 2021

Signe des temps

Un petit quizz au débotté ! Complétez ce titre :
-Cyclisme. Ergan Bernal positif à l'EPO.
-Cyclisme. Ergan Bernal positif au Covid-19.
-Cyclisme. Ergan Bernal positif dans la vie !
 
La réponse plus bas...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tout se perd, n'est-ce pas ?

Demi-portion d'atelier

 L'atelier sera ouvert uniquement entre 14h00 et 16h30 ce samedi, alors à mardi !

mercredi 2 juin 2021

Problème résolu

J'ai monté tout récemment cette pièce de l'excellent et bien nommé catalogue Problem Solvers. Il s'agit d'un petit dispositif qui permet de coupler les deux freins d'un vélo sur une seule et même poignée. L'application première est destinée aux personnes qui n'ont le plein usage que d'un-e main/bras. C'est aussi une solution toute trouvée et abordable pour les vélos de polo, les tricycles, les vieux tandems. C'est peu encombrant, léger et cela n'altère pas la puissance de freinage. Même le ressenti est très sympa car on garde une bonne modularité alors que j'ai monté ça sur un vélo de supermarché avec une poignée en résine et des v-brakes à deux balles.

mercredi 26 mai 2021

Où, quand, comment, qui, pourquoi ?

Juste pour le plaisir je partage ici une photo trouvée il y a quelques années sur les puces par un ami.

A vue ne nez, je dirai que ça date d'un peu avant 1900 ?

mardi 25 mai 2021

La hess

L'approvisionnement en pièces détachées devient un casse-tête. Sur certaines références je ne parle même plus de pénurie mais bel et bien d'indisponibilité. Rien de tel qu'un exemple en image pour comprendre.
 

Voici ci-dessus une capture réalisée ce jour sur le site d'un de mes fournisseurs. Ma recherche concerne les cassettes 7 et 8 vitesses. Il en ressort 68 modèles différents. Si j'en coche l'onglet "en stock" pour n'avoir à l'écran que les produits disponibles cela donne ça :
 
 
Je pense que c'est assez limpide. Si vous regardez les dates de retour en stock annoncées sur la première capture vous comprendrez le côté inextricable d'une situation amenée à durer toute l'année.
 
Comme on disait en 2018 avant tout ce bazar : c'est la hess. Je retourne donc mater l'état des stocks.


samedi 22 mai 2021

Dans les griffes du temps

Encore une fois un objet à remonter le temps me tombe sous les pattes. J'en profite pour vous dire que je vais aussi essayer de gratter du temps et que ce samedi l'atelier fermera à 17h. Merci de votre(in)compréhension.
 


mardi 18 mai 2021

Champion du Monde des Alentours

En retapant tant bien que mal une drouille, je me suis aperçu que le vélo était sorti de l'atelier de M. Bergamini à Challain-La-Potherie, dans le nord du département.

M. Bergamini c'est une légende locale, à son apogée, sa collection de vélo dans son ancien atelier était juste démente. Je me souviens que lors de ma première visite il avait dédaigneusement qualifié mon vélo de "tubes de chauffage", ça m'avait un peu vexé sur le coup mais c'était juste la vérité. Venant de celui qui est surnommé le "Champion du Monde des Alentours" je pouvais bien ravaler mon amour-propre.

samedi 15 mai 2021

Vaine tentative

J'ai encore eu une touchante mise en application de "l'espoir fait vivre.
 

 

Mais il est inapte à réparer les chambres à air.