samedi 19 septembre 2020

Le Guide Suprême

  

Le titre de cet article dans la PQR m'a fait réaliser à quel point j'ai été un imbécile toutes ces années en croyant que la pratique du vélo seraient facilitée par l'amélioration des conditions de circulation.

Alors qu'il suffisait qu'Angers sorte un guide pour que la ville devienne radieuse à vélo ! Dès que je l'ai en ma possession je le glisserai dans ma poche arrière et, tel un Saint Christophe laïc, Le Guide veillera sur mes destinées et mon intégrité physique. J'ai hâte.

Merci Le Guide.

2 commentaires:

ouinouin a dit…

Le meilleur du guide étant la carte des temps de parcours qui fait penser que les cyclistes sont des oiseaux :D :D :D
Et sinon, ca en est où de la formation des ingénieurs/techniciens de la ville pour prendre en compte réellement les vélos sur la chaussée ?
Trajet sur trottoir toujours crée, cédez le passage aux automobilistes aux croisement, peu de cédez le passage pour filer ou tourner à droite aux feux etc...
Oublions, la police municipale qui ne verbalise jamais dans les voies cyclables mais qui verbalise les cyclistes sur trottoir...
Mais c'est bien de dépenser les deniers publics en communication plutôt qu'en action, c'est beaucoup plus visible et ca fait réélire avec 19% des votants :D

Fred Camino a dit…

Je crois que c'est à peu près la même chose dans toutes ces belles villes qui découvrent le déplacement à vélo :)