vendredi 15 avril 2011

Les 7 commandements de Velocio



Après le petit compte-rendu qui précède, il me semble de bon aloi de vous rappeler les commandement de Mr. Paul de Vivie, plus connu sous le nom de Velocio. En respectant ces quelques règles ont se met à l'abri des gros coups de fatigue et on trace la route plus loin.

-Haltes rares et courtes, afin de ne pas laisser tomber la pression.
-Repas légers et fréquents : manger avant d'avoir faim, boire avant d'avoir soif.
-Ne jamais aller jusqu'à la fatigue anormale qui se traduit par le manque d'appétit et de sommeil.
-Se couvrir avant d'avoir froid, se découvrir avant d'avoir chaud et ne pas craindre d'exposer l'épiderme au soleil, à l'air, à l'eau.
-Rayer de l'alimentation, au moins en cours de route, le vin, la viande et le tabac.
-Ne jamais forcer, rester en dedans de ses moyens, surtout pendant les premières heures où l'on est tenté de se dépenser trop parce qu'on se sent plein de forces.
-Ne jamais pédaler par amour-propre.

Personnellement, c'est le dernier des commandements que je garde le plus à l'esprit. Evidemment chacun transige avec ces quelques règles comme il l'entend. Le cyclotourisme n'est pas une religion et Velocio n'est pas plus son prophète.

2 commentaires:

w. a dit…

sans vin, ni tabac... Dur ! Dur !

brice a dit…

il aurait du venir au dernier "meet me halfway"... il sait pas ce qu'il rate...