mardi 5 octobre 2010

Antivols


Je tiens entre mes mains le dernier compte-rendu du test annuel d'antivols effectué par la Fubicy. Rien de bien nouveau sous le soleil, mais, il me semble que c'est l'occasion de rappeler quelques règles de base et d'enfoncer quelques portes ouvertes.

Comme toujours, les antivols "U" sont les seuls qui permettent une bonne garantie contre le vol du vélo. Bien sûr en fonction des modèles (type d'acier, taille, serrures) leur résistance varie mais quoi qu'il arrive ils sont toujours bien au dessus du lot. Même les antivols type "mètre de menuisier" récemment apparus ne résistent pas aussi longtemps (les articulations et le fait qu'ils soient plats les rendent plus vulnérables).
Les antivols type "boa" offre une grande variété de résistance en fonction du modèle, même si certains modèles sont satisfaisants, il s'avère que le câble intérieur reste très vulnérable. Si le sertissage n'est pas très retord, il sera assez simple de sectionner le câble plutôt que de s'attaquer à la serrure.
Quant aux câbles simples de moins de 10 mm. de diamètre, il faut à peu près 2 secondes pour couper le câble avec un pince qui tient dans une poche de veste ! Bien sûr, quand on augment la section le résistance s'accroît mais jamais de façon satisfaisante.

Au delà de ce classement, il semble important de rappeler quelques règles :
-Un bon "U" est lourd, désolé mais c'est l'histoire de la crème et de la crémière... Ils pèsent quasiment tous entre 1 à 1,5 kg.
-L'endroit où tu attaches ton spad compte autant que ton antivol. La nuit, il vaut mieux le mettre bien en vue, dans un endroit relativement passant. Une exception à Angers : le jeudi soir éloigne ton vélo de la rue Bressigny, chaque lendemain des soirées éthylico-étudiantes j'ai un vélo aux roues en forme de chips qui arrive sur ma table d'opération. Ou alors, c'est que tu adores me donner tes bourses ce qui se comprend aussi...
-Malgré tout, il ne faut pas oublier que la moitié des vols ont lieu "à l'intérieur". Alors, même dans ta cage d'escalier, ton vélo tu attacheras ! Pour la bonne blague, il y a longtemps alors que j'étais à discuter tard le soir devant mon immeuble en rentrant de soirée, j'ai eu la joie d'en voir sortir un inconnu tout sourire aux commandes de mon vélo. La conversation qui s'en est suivie a été agitée... Mais, j'ai retenu mon vélo et la leçon.
-En général, on dit qu'il convient d'investir 10% à 15% de la valeur du vélo dans un antivol. Et quand on achète un vélo, on comprend l'antivol dans son budget, ça fait partie du vélo.
-A Angers, si tu vas porter plainte passe régulièrement au commissariat Lafayette où sont stockés les vélos retrouvés. Surtout, sois insistant pour voir les vélos plutôt que de rester au comptoir comme une quiche et systématiquement t'entendre dire : "Non, on l'a pas"... J'en connais 1 ou 2 qui ont été pénibles mais qui y ont retrouvé leur monture...

ps > Si quelqu'un veut consulter le classement, il est à sa disposition à l'atelier.

2 commentaires:

Lucas a dit…

Salut Xavier, bon je pourrai passer voir ce fameux document d'ici peu, mais entre temps, ils en disent quoi du onguard bulldog mini stp ?

La Tête dans le Guidon a dit…

Il est classé dans les meilleurs...