vendredi 11 septembre 2015

Haute-Chaîne, accidents en chaîne ?

J'ai eu la grande joie d'apprendre hier dans l'édition du Courrier de l'Ouest, que le pont de la Haute-Chaîne allait être "rendu" aux cyclistes. Je ne savais pas que l'emprise du vélo y fût aussi impérieuse, moi qui serrait bêtement les fesses en accélérant le tempo sur ce pont...

Quant à la phrase de  l'élu local citée conclusion, elle donne froid dans le dos.

Le Courrier de l'Ouest, jeudi 10 septembre 2015.

2 commentaires:

z0live a dit…

En même temps ils n'ont pas le choix que de créer des aménagements cyclables. La loi LAURE oblige les villes françaises à la mise au point d’itinéraires et de pistes cyclables à l’occasion de réalisation ou la rénovation de voies. Voir ici Loi Laure article L228-2

Kriscox a dit…

Ah bon !!!!!
La ville n'a pas refait l'enrobé de la rue Larevellière sans aucun aménagement cyclable, même pas un petit cycliste pour signifier aux automobilistes.
Pourtant la loi Laure oblige..... Et ce n'est malheureusement pas le seul endroit.
Aucune volonté cycliste pour les élus de la ville d'Angers, par contre une heure de gratuité pour les automobilistes.