lundi 9 février 2015

Feuille déroute

Je me permets de partager avec vous la feuille de route que j'ai utilisée hier, à vélo, au départ d'Angers. C'est plus rustique qu'un GPS mais d'une efficacité qui a fait ses preuves.
Si sur le papier mon parcours tient en quelques lignes gribouillées, sur le terrain j'ai mis deux bonnes heures de plus que prévu, c'est-à-dire pas moins de onze. Moyenne misérable. Les mauvaises langues accuseront la médiocrité du cycliste, permettez-moi d'incriminer un vent de trois-quart face tenace et puissant. Certaines lignes droites mornes et sans abri resteront longtemps gravées dans ma mémoire comme des mises à l'épreuve de ma patience. Pour tenter de rattraper le coup, j'ai énormément clairsemé et écourté mes pauses par rapport à mon habitude. Malgré cette adversité invisible, je ne vous surprendrai pas en affirmant que le résultat en vaut largement la chandelle. Par les petites routes "Le Mont" se découvre de loin et sait se faire désirer. J'en profite enfin pour redire merci à T. qui m'a accompagné sur le début du parcours, surtout que le départ s'est fait à 5 heures du matin.

1 commentaire:

nope niope a dit…

Jolie balade quand même!