lundi 15 décembre 2014

Heavy mental

P. a eu la bonne idée de me faire suivre l'exercice suivant extrait des annales du certificat d'études. Je crois que ça vaut bien une baignoire qui se remplit d'eau, même si la résolution n'en est pas plus simple. Bien évidemment, il faut résoudre le problème dans les conditions d'époque, c'est à dire sans la "caltoche".

7 commentaires:

john deere a dit…

à 8h, au bout de 60km

Cyclusvisviva a dit…

Pourquoi utiliser une calculette alors qu'avec une échelle graduée, un crayon et quatre traits on confirme les résultats de John Deere ?

La Tête dans le Guidon a dit…

Par paresse intellectuelle et/ou manque de papier, crayon, règle ! J'ai employé la même méthode.

john deere a dit…

Et alors, j'ai bon ? Parce que bon, répondre vite fait avant d'aller taffer, à 5 h un lundi matin,(remarquez que je me suis mis en retard afin de contribuer à ce blog : on ne peut pas répondre à 4h57 et pointer à 5h... mais ce matin j'avais pas envie !) ça relève du défi, non ?
Alors, j'ai gagné quoi ? Une sonnette, une selle, ou simplement la considération distinguée du directeur des courses ? Ou sinon, un chèque cadeau pour faire le plein de la voiture et rouler à plus de 40 à l'heure (c'est une larve la type dans ton exo !).

La Tête dans le Guidon a dit…

T'as gagné le droit de m'expliquer et surtout faire comprendre la théorie quantique !

ÈRÈLLE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
ÈRÈLLE a dit…

L'auto rattrape le cycliste quand ils ont parcouru la même distance=vitesse.temps :
Vc.tc=Va.ta, avec ta=tc-ra.

tc=((Va.ra)/(Va-Vc))

c pour cycliste
a pour auto
V vitesse
t temps
r retard

Là, tc=40x1,5/(40-20)=60/20=3 h

Pour la méca quantique, il aurait fallu synchroniser nos horloges, trop tard...