vendredi 28 février 2014

Principe de réalité


Qu'est-ce qu'un travail de qualité ? Bien faire une chose, ou faire en sorte qu'elle marche bien. C'est toute la différence entre ce qui est correct et ce qui fonctionnel. Dans l'idéal, il ne devrait pas y avoir de conflit ; dans la réalité du monde, il y en a. Nous souscrivons souvent à une norme de correction qui est rarement, voire jamais atteinte. Nous pourrions inversement nous donner pour norme  ce qui est possible, juste assez bon... mais ce peut-être aussi une source de frustration. Le simple fait de se débrouiller comble rarement le désir de faire du bon travail.

Voilà tout à fait le genre de tension à laquelle je fais face chaque jour. Ce que sait la main est un bouquin de philosophie pragmatique dont la lecture m'a ouvert un sacré paquet de question. Pour le moment, je n'ai guère de réponse à y apporter mais l'introspection qui en découle est très riche. Une lecture vivement conseillée à toute personne qui pense que la césure travail manuel/intellectuel relève de la pure foutaise.

Ce que sait la main, La culture de l'artisanat, Richard Sennett, Albin Michel

2 commentaires:

rolfi a dit…

ça me parle ce bouquin! Je m'en vais trouver ça!
Merci!!

La Tête dans le Guidon a dit…

Si tu veux, je peux te le prêter, il est à l'atelier (si tu es dans le coin) !