jeudi 30 août 2012

JCDetrop


Cette photo a été prise sur la place du Ralliement (la place centrale d'Angers), en haut de la rue Lenepveu. Jusqu'à il y a peu, les arceaux pour vélos étaient dans mes souvenirs au moins au nombre de 5. Désormais, il va falloir faire avec 3. Pourquoi ? Parce qu'à la place, il y a ce grand panneau d'affichage vidéo JCDecaux. Ce merdier me fout dans une colère noire. Que la pub arrive même à empiéter sur l'espace du vélo n'est qu'un détail, mais c'est symptomatique de ce qui se joue en permanence dans nos villes.

La municipalité se justifie en affirmant que tout cela ne lui a pas coûté un sou, que JCDecaux a pris en charge l'installation, que des infos locales seront diffusées par ce biais. Encore une fois, l'agression publicitaire est justifiée par le prisme économique. Cela n'a rien "coûté"... Et les coûts indirects, on peut les évoquer ? Qui paye le prix de l'enlaidissement de la ville ? Et le coût écologique de l'électricité gaspillée pour faire fonctionner ce machin ? Et le coût écologique de production du panneau en lui-même ? Et, est-ce que ça ne nous "coûte" pas à tous de nous faire polluer la tête par des pubs inévitables ? Et puis, pourquoi depuis 10 ans avoir supprimé du centre-ville tous les panneaux d'affichage libre si utiles ? Eux-aussi ne coûtaient rien, depuis le temps qu'ils étaient là.

 L'urbanisme est une question trop importante pour la laisser à des urbanistes qui ne réfléchissent qu'au travers du prisme économique ! Angers se veut moderne, mais de la modernité elle ne retient que les stigmates : la pub. Le progrès ne peut pas se réduire à la seule dimension économique vide de tout questionnement social.

Grrrrr ! kilkill...

5 commentaires:

I bike Strasbourg a dit…

Bonjour,

Lecture assidu du blog depuis quelques temps, je tenais à vous féliciter pour la qualité et la diversité de vos messages. Celui d'aujourd'hui en est encore la preuve...

J'en profites également pour vous signaler le lancement de mon blog sur la culture vélo à Strasbourg

www.ibikestrasbourg.com

Bonne continuation

La Tête dans le Guidon a dit…

Merci pour les encouragements !
Je file voir ton blog !

Xavier

guillemet marion a dit…

Merci Xavier, je grogne à chaque fois que ces panneaux me suivent du regard...

Max Oger a dit…

Attention tout de même aux phrases à l'emporte pièce. L'omniprésence des panneaux JCD, et de toute autre formes de support publicitaire, n'est pas le fait des urbanistes. Le grignotage et l'apropriation de l'espace public par les groupes privés, la prolifération de cette pollution qu'est la publicité, relèvent de processus de décision qui - malheureusement - échappent aux urbanistes, et aux architectes. Et je vais te dire Les vendus sont les élus qui bradent leur ville - dont ils n'ont manifestement rien à foutre - ils mangent dans la main de ces industriels pour qui ils ont plus d'égart que pour le contribuable. En revanche je tiens à dire que je vais dans ton sens, l'architecture, l'urbanisme sont des sujets beaucoup trop importants pour les laisser aux seuls rchitectes ou urbanistes. On peut discuter autour de ça. Max, Architectes, Urbaniste, et cycliste avant tout. (Nantes)

La Tête dans le Guidon a dit…

On est d'accord sur le fond même si je mets pas toujours les formes. J'espère que tu ne crois pas que je ne suis de ceux qui tiennent le discours du "tous pourris" qui nous évite de voir notre part de responsabilité.

a se croiser !
Xavier