mercredi 14 décembre 2011

J'irai faire Kafka sur vos tombes


Voilà la traduction d'un fait divers qui est arrivé à un cycliste, la scène se déroule au contrôle douanier US de la gare de Vancouver au Canada juste avant l'embarquement. C'est parti pour une scène digne de Kafka.

Douanier 1 : Où est votre casque ?
Moi: Chez moi.
D1: Pourquoi ne l'avez-vous pas ?
Moi: Je n'en aurai pas besoin durant ce voyage.
D1: Pourquoi donc ?
Moi: Parce que cela ne sera pas nécessaire pour mon type de déplacements à vélo.
D1: Donc, vous prévoyez d'enfreindre la loi ?
Moi: Hum... Quelle loi ?

... Je suis alors entraîné derrière le comptoir ...

Douanier 2: Où allez-vous ?
Moi: Seattle.
D2: Où est votre casque ?
Moi: Je ne l'ai pas pris avec moi.
D2: Vous pédalez sans casque ?
Moi: Ca dépend de la situation.
D2: Etes-vous au courant que c'est obligatoire dans l'état de Washington ?" (Note : Ce qui est faux.)
Moi: Je ne le savais pas.
D2: Donc, vous allez enfreindre la loi en connaissance de cause ?
Moi: Ce n'était pas du tout mon intention.
D2: Pensez-vous que je doive vous laisser entrer dans mon pays en sachant que vous vous apprêtez à enfreindre la loi ?
Moi: Hum... J'imagine que "non" ?
D2: N'imaginez pas ; la réponse est NON. Comme puis-je savoir que vous n'allez pas commettre d'autres crimes ?
D2: Je vais vous laisser passer à la condition que dès votre arrivée vous vous procuriez un casque. Si vous êtes contrôlés sur un vélo sans casque, je le saurai parce que je vais contrôler votre dossier plus tard dans la journée. Si tel est le cas, la prochaine fois que vous pénétrerez les Etats-Unis, vous aurez des problèmes.
Moi: Merci, je vais acheter un casque.


Brrr, ambiance glaciale dans cette gare...

La version originale (excusez-moi de la traduction parfois à l'arrache) est ici.

1 commentaire:

sdfsdf a dit…

je trouve pas ça kafkaien, juste un douanier un peu con con :)