samedi 17 septembre 2011

La main dans le sac



J'ai connu des journées qui débutaient sous de meilleures augures... Je dis toujours, lors d'une crevaison, de passer la main à l'intérieur du pneu pour sentir si la cause de la crevaison est restée fichée dans la gomme. Là, je l'ai bien senti le bout de verre pilé.
J'ai plus qu'à dessiner sur mes beaux pansements, pour ensuite monter un spectacle de marionnettes.

2 commentaires:

monique a dit…

le retour d'inki ouinkie?

Cyclusvisviva a dit…

Touche avec les yeux puis regarde avec les mains... Ça m'est arrivée une fois moins sanglante, mais maintenant j'y vais doucement !
S'il te reste encore la main gauche, je veux bien moi aussi revoir Inki Ouinkie, cette fois versus les Trois Mousquetaires. Je te serre la paluche !