jeudi 15 septembre 2011

Comme un ouragan


Alors que depuis samedi le concours de l'été est clos, il est temps de dévoiler le nom du gagnant.

Il s'agit donc de Gaspard avec un score affolant de 2"35. Ton prix t'attend à l'atelier de (pompe à) pied ferme. Bravo, quelle maestria !

Il semble que de manière générale vous n'appréciez pas les pneus à tringle souple, de même que l'embout de ma belle pompe ne soit pas optimal. Ne parlons pas de mes démonte-pneus que vous abhorrez. J'ai même eu droit aux réflexions sur la longueur de la valve... Et la météo ?

Ce concours que j'imaginais se dérouler très simplement se sera révélé un poil coûteux, alors, voici le bilan de l'ouragan qui a dévasté l'atelier :
- 5 chambres à air éventrées.
- 2 rustines pour essayer de rattraper le coup.
- 3 démonte-pneus tordus.
- le capot du manomètre de ma pompe malencontreusement brisé.
- le pneu a lui été tellement torturé que désormais, je refuse de rouler avec.

Voilà, l'année prochaine j'organise un concours où il s'agira de caresser un chat. Je crois que ça me coûtera moins cher et si vous faites les brutes vous serez vite punis.

2 commentaires:

monique a dit…

... et une chambre à air qui a failli me péter dans les mains en la gonflant distraitement plus que de raison!

izoard a dit…

joli concours, humour itou.